2015 aura été marquée par la mise en application de la Réforme de la Formation Professionnelle du 05-03-2014. Sur le fond et sur la forme, c’est une Réforme manquée mais bien heureusement, les entreprises n’attendent plus de loi pour investir en formation et faire progresser leurs salariés...

Pourquoi devons-nous investir dans la formation professionnelle ?

Si on investit dans les formations, c’est avant tout pour bien accueillir les nouveaux salariés et leur faire découvrir leur nouveau travail, les méthodes, les outils. On investit aussi dans les formations parce qu’il faut bien préparer les salariés aux évolutions de poste et de technologies. On investit en formation parce que cela fait gagner beaucoup de temps aux salariés et parce que cela les valorise. On investit en formation parce qu’en formant des salariés avant d’aborder un nouveau projet, on limite considérablement les risques de stress.

Formation, RSE, Qualité, Innovation : tout est lié ?

On investit en formation parce que dans le cadre de nos politiques RSE, on ne peut plus ignorer l’engagement social de nos structures envers nos salariés. La formation limite le stress et c’est aussi une étape indispensable si l’on veut réussir un travail de qualité. La formation stimule aussi l’innovation parce que c’est un moment privilégié dans la vie d’un salarié. En formation, on n’attend pas de lui de la productivité mais de l’écoute, de la compréhension, de la réflexion. La formation va lui permettre de relier les nouveaux savoirs à son métier et à son entreprise et il en ressort beaucoup d’idées améliorant la productivité, la commercialisation et le management.

La formation des adultes, enjeu économique et social majeur du XXIe siècle

C’est parce que les pays du Nord de l’Europe ont favorisé la formation de toutes les couches de la société, la formation des femmes, la formation des plus défavorisés qu’ils ont connu une progression économique fulgurante pendant la Révolution Industrielle. Dans ces pays, on ne se soucie plus de faire des lois pour favoriser la formation. On forme les salariés tout au long de la vie pour les faire progresser techniquement et humainement. Ne nous trompons pas et ne perdons pas de temps dans des luttes d’influence ou des contraintes administratives absurdes. Nous ne vivons plus une révolution de l’information mais une révolution de la formation qui va marquer nos sociétés durablement. Ne perdons plus de temps, former les adultes pour les rendre plus productifs, plus autonomes et plus heureux au travail est la priorité de nos structures et de la société du XXIe siècle.

Jérôme Merckling - Dirigeant / Fondateur